Au coeur de l’hiver

C’est que l’hibernation agit en période froide et sombre… vous avez donc, chers curieux et gourmands qui lisez ce blog, beaucoup moins de messages qu’à d’autre périodes de l’année… Emmitouflée dans mon poil hivernal, le geste déjà quelque peu ralenti, voilà que j’ai oublié lors du dernier message posté dans la rubrique de mentionner les kakis. Ai-je une bonne excuse à cela ? Nul besoin, mais j’ai une raison valable : je n’ai jamais réussi à apprécier un kaki.

Cependant un événement assez attendu mais tout de même surprenant à chaque fois (l’hibernation, je vous dis!) m’a donné le goût de secouer ma pelisse et d’étirer mes pattes pour signaler à quiconque serait intéressé que les oranges sanguines, les oranges amères et les oranges maltaises (d’ici une semaine, disons ) sont là. A vos chaudrons de cuivre ! A vos écorces confites ! A vos vitamines !

Bien entendu, il ne faut pas oublier les citrons de la région de Menton que j’ai eu l’honneur de goûter peu après le solstice et qui, il faut bien le dire, sont délicieux.

Si la méditerranée nous offre ses sphères dorées, la Bourgogne à sont tour offre à qui saura les déterrer les sphères d’or noir de la terre que sont les truffes, princesses noires parmi les champignons…

Sur ce, je m’en retourne à ma caverne ronfler avec les ours…

(c) Lalie Solune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *