Avrilesque

De beaux maquereaux tout frais, au mieux sitôt pêchés, sitôt préparés, tu videras et rinceras. Leur dos et leurs flancs d’huile d’olive et de piment d’Espelette moulu tu frotteras. Et, pour la surprise de ce jour, quelques fleurs de romarin dans leur ventre tu déposeras. Enfin sur un feu de vrai bois ces poissons parfumés tu grilleras…

Mais tout de même… En ce jour de poisson d’avril, tu pourrais aussi les laisser se reproduire tranquillement jusqu’au solstice et les remplacer par du loup de mer d’au minimum 45cm de long, sinon plus, lorsqu’il a terminé sa période de reproduction, aux alentours de Pâques… la gourmandise est un vilain péché pour qui ne sait avec conscience pécher.

poisson01

 

Le premier avril c’est aussi la fête des thons, alors foutez-leur la paix à eux aussi et laissez-les folâtrer dans l’eau.

(c) Lalie Solune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *