Petits pois-carottes

Dépose ton habit de princesse et revêt celui de sorcière de la cuisine… loin d’être des empêcheurs de dormir au douillet de son petit nid, ces grains verts et frais du printemps sont de joyeux et nourrissants compagnons, pour peu qu’ils soient assez cuits mais pas trop non plus… Les végétophages sauront apprécier leur teneur en protéine et en minéraux, et les associer à du riz (recette à venir : Kourma de légumes), les omnivores auront le choix et les carnivoraces ajouteront à ce plat de petits lardons blanchis et grillés vers la fin de cuisson… Les pixies d’Albion savent, à l’aide de ce grain, œuvrer à une préparation de Yorkshire pudding garni de saucisse en épaisse sauce, sur laquelle ils disposent artistiquement des petits pois afin d’imiter admirablement les pustules du crapaud.

 

Si ce plat est pour deux,

Découpe 5 oignons verts lavés, fais-les un peu roussir, puis fondre à couvert en baissant le feu dans de l’huile d’olive avec 4 petites gousses d’ail violet ou rose nouveau.

Découpe 3 carottes nouvelles de belle taille en petits morceaux.

Écosse un petit kilo de petits pois frais, garde-en trois ou cinq pour les replanter.

Lave une feuille de laitue, ne l’essore pas.

Arrose le fond d’oignons d’une petite lampée de vin blanc sec.

Fais glisser les petits pois les carottes et la salade dans la sauteuse (sorte de chaudron presque plat, plus large que haut, à couvercle) et laisse cuire à feu doux, à l’étuvée pendant 25 minutes

Ajoute une pincée de sarriette en chantonnant ce qui te regarde.

Laisse mitonner encore cinq minutes.

Goûte un petit pois, s’il est cuit, qu’il n’est plus farineux, ajoute une pincée de sel et un filet d’huile d’olive.

Sers avec du bon pain et, éventuellement, du parmesan râpé.

 

(c) Lalie Solune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *