Petits pains des dragons

Pour fêter l’apogée du soleil en toute convivialité, j’ai fait appel à Drakomir, un dragonnet venu des Balkans… Voici ce que son haleine brûlante et quelque peu moirée de senteurs de Rakia m’a soufflé à l’oreille :

Pour faire six petits pains, tu dois te concentrer et, puisque c’est la saison chaude, tu peux cuire tes fournées la nuit, elle est si courte, de toute façon… Tu dois aussi préparer ta levure avec attention en délayant 35 gr dans un petit verre d’eau tiède.
La farine blanche, issue des récoltes qui très bientôt vont recommencer, tu en prendras une petite colline d’une livre et au milieu de cette colline aux flancs purs et courbe comme la mère qui nous nourrit tous, tu formeras un puits. Alors tu versera dans le puits le liant : la moitié de la quantité précédente en petits morceaux de beurre auxquels tu ajouteras six jaunes d’œufs frais du jour*, deux pincées de sel marin et un verre de crème sure avant d’ajouter la levure. Alors, agis rapidement, bats des ailes doucement et amalgame tout cela bien vite avant de pétrir tendrement, avec la tendresse des dragons, une tendresse énergique et sautillante. Ensuite, souviens-toi de la pâte feuilletée et mêmement fais avec cette pâte trois tours bien menés. Laisse la alors poser au tiède 2 à 3 heures durant. Le temps de faire un tour dans le vent, d’aller taquiner les Bereguini et de revenir en riant.
Il sera temps de faire dorer dans une poêle chauffée du beurre et par-dessus cinq cuillères à soupe de chapelure : une pour la terre, une pour le vent, une pour l’eau, une pour le cœur de dragon qui monte au ciel bien haut, une pour le plaisir. Avec cela un verre de crème fraîche, deux jaunes d’œufs, deux cuillères à soupe d’estragon haché et deux blancs en neige ferme pour parfaire cette garniture.
Étale la pâte en une abaisse aussi mince que possible, tapisse-la de garniture et roule-la bien serrée.
Sur la plaque du four, pose la et laisse pendant une heure
Alors et enfin, badigeonne de jaune d’œuf* délayé dans l’eau et laisse cuire une heure moins cinq minutes à température médiane…

petits_pains_des_dragons

* et de tous ces jaunes d’œufs garde les blancs
pour faire plaisir aux enfants
petits et grands
qui se damneraient
pour de la pâte d’amande 
bien préparée…

(C) Lalie Solune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *