Fabas

Dans son chaudron de cuivre ou de terre cuite, la brujita fait fondre longuement des oignons dans de l’huile d’olive, puis fait revenir, en marmonnant, des morceaux de chorizo tout rouges, farcis de piment, et de jambon Serrano, elle ajoute de l’ail haché puis touille encore en grognant un peu pour faire rôtir à souhait ces sacrifices des montagnards hispaniques. Une pincée de thym, une de romarin et les fèves, dans leurs cosses, équeutées et effilés, découpées en tronçon à la hachette plongent dans le fond de sauce pour y cuire à l’estoufade quelques minutes. Un bocal de tomates au jus, une pincée de sel et un peu de poivre pour parfaire la sauce et une mijotade d’une vingtaine de minutes…

 

(c) Lalie Solune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *