Palier de la fin d’hiver

Suis les traces de l’ours qui s’ébroue au vent et flaire les adorables feuilles de l’ail des ours, laisse le vent te guider vers les premières pousses de pissenlit et vers la charmante doucette… et si tu l’aperçois par-delà le mur d’un jardin de sorcière, il te suffira de la demander poliment, avec respect… et comme la lune décroît, tu peux commencer pour ton propre jardin, à semer certaines petites graines, à l’abri, en intérieur.

Ail_des_ours

Source de l’image

Vois les crocus, bijoux de la terre, calices des fées, pointer leurs couleurs sur l’herbe encore froide. J’ai une affection particulière pour une certaine « Lady Killer » admirée dans un jardin de la verte Albion en même saison.

Prépares-toi à accueillir l’éclosion des jonquilles au parfum délicat, tandis que commencent les récoltes de la sève de bouleau, particulièrement prometteuses cette année, paraît-il…

(c) Lalie Solune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *