Encens de purification printanière

Voici que l’air frais, de moins en moins mordant, va pouvoir de nouveau entrer dans nos abris.

Voici venu le moment où les sylphes vont commencer à pouvoir jouer à l’intérieur de nos maisons. Voici venu le moment de commencer à leur permettre de chasser les derniers résidus de l’engourdissement hivernal, de jouer avec les plantes séchées suspendues qu’il reste encore de la récolte de l’année écoulée.

Voici qu’arrive bientôt le moment de frotter les miroirs magiques de quelques feuilles d’armoise nouvelle.

Pour purifier les lieux et pousser les Latusés, les larves, les chrysalides de l’hiver à éclore et prendre leur envol par la fenêtre, brûle cet encens en chantonnant pour encourager leur envol, dans un cercle de sept fleurs de pas d’âne si tu le brûles maintenant, de narcisses jaunes si tu le brûles dans un peu avant l’équinoxe, de dent de lion si tu le brûles après…

 

tussilage2

source de l’image

Résine de pin 1

Gomme arabique 1

Feuilles de romarin 1/2

Feuille de sauge 1/4

1/3 de résine d’élémi en petits copeaux ou, à défaut, un brin de poudre d’écorce de citron

Une petite pincée de menthe poivrée en poudre

 

(c) Lalie Solune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *