Asperges fleuries

Les jolis turions d’asperges sont à leur apogée, les habiles cultivateurs ayant su leur procurer des soins patients pendant trois ans pourront t’en procurer des fraîches, élancées, élégantes et craquantes que tu pourras rendre fondantes à souhait en les cuisant entières à la vapeur ou dans l’eau pendant quelques dix petites minutes. Tu sauras que le temps est venu lorsqu’une petite pique en bois s’enfoncera facilement dans leur chair blanche.

Prépare ensuite une sauteuse en y versant de l’huile d’olive et une gousse d’ail frais haché, dépose délicatement ces symboles de fertilité printanière dans l’huile chaude (mais pas trop) et demande à la joyeuse marjolaine de l’été dernier d’émietter une bonne petite poignée de ses fleurs sèches pour leur tenir douce compagnie. Lorsque fine dorure apparaît sur la blancheur immaculée, verse, si tu le souhaites, une cuillère à thé de crème fraîche et fais sauter l’ensemble en remuant la sauteuse au rythme guilleret d’un bref refrain. Partage et délecte après acte de gratitude, les sourires de tes commensaux eux aussi nourriront ton âme.

 

(c) Lalie Solune

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *